Quel savoir est nécessaire pour manager ?

Les connaissances et le savoir fondamental du manager n'ont pas d'encyclopédie
Bonnes pratiques

Quel savoir est nécessaire pour manager ?

Un manager a pour objectif de remplir son rôle efficacement au sein de l’entreprise. Il aspire également à être perçu comme un manager accompli et légitime aux yeux de ses collaborateurs. Pour cela, nul besoin d’être parfait ni d’être doté de toutes les qualités. Par contre, il est fondamental de faire preuve de lucidité. Autrement dit, d’être doté d’une certaine pertinence d’esprit pour penser par soi-même. Il est donc nécessaire de connaître ses limites et de comprendre les objectifs de l’entreprise. Zoom sur le savoir nécessaire pour manager.

Les compétences clés pour savoir manager

Savoir gérer les interruptions

Oublions les images que l’on associe le plus souvent au management. Par exemple, le chef d’orchestre à son pupitre. Ou encore le patron d’entreprise derrière son bureau. Affairé à fixer des objectifs, prendre des décisions importantes et surtout à planifier l’avenir.

Ces clichés renvoient donc toujours la même impression : un travail bien ordonné, une gestion rigoureusement planifiée et une communication soigneusement maîtrisée.

Or, si l’on observe des managers dans la « vraie vie », on constate quelque chose de très différent. Le rythme est démentiel. Les interruptions sont nombreuses et il y a plus de réactions que d’initiatives.

Pour mieux savoir manager, le manager doit trouver comment organiser son travail. Son travail, mais également celui de ses collaborateurs. Et tout cela de manière optimale. Il doit surtout être suffisamment flexible pour assurer la gestion des nombreux imprévus qui font son quotidien dans l’entreprise. Par exemple le flux des collaborateurs, les éventuelles compétences manquantes palliées par une formation de dernière minute. Les problèmes de logistiques ou de matériels (retard dans une livraison). Toutes les interruptions intempestives telles que les tensions sur le marché, les changements d’objectifs, etc.

Savoir communiquer

L’écoute et la communication sont la base de la confiance et de toute relation saine. Ce principe s’applique dans la vie comme dans une entreprise. Pour savoir manager, il s’agit pour le manager de formuler efficacement ses demandes. Ainsi, les collaborateurs de son équipe réalisent les tâches et atteignent les objectifs fixés. Ce n’est pas tout, il faut également rester à l’écoute. Le manager permet alors à son équipe de s’exprimer librement. Les collaborateurs peuvent donc exprimer leurs idées, ressentis ou leurs besoins en formation ou de conseils. Formidables leviers d’innovation : leurs propositions de nouveaux modes de gestion et réflexions sur de nouvelles compétences à acquérir.

Savoir s’adapter en tant que manager

Avoir un style de management et une communication linéaire – quelle que soit la situation – serait une erreur. Dans les qualités du manager, on doit donc trouver la capacité d’adapter son management. Cette adaptation s’exerce en fonction du contexte et de ses collaborateurs. Différents styles de management existent et ils sont plus ou moins bien adaptés aux objectifs poursuivis. Ainsi, faites notre test pour savoir quel est le vôtre et découvrir les conseils les plus adaptés à votre style.

Savoir motiver chaque collaborateur

Le manager doit aussi maintenir la motivation de chacun de ses collaborateurs. Il doit savoir repérer tout signe de démotivation afin de redresser la barre le plus rapidement et efficacement possible. Les sources de motivation varient d’un individu à un autre et d’un moment à un autre. Certains collaborateurs ont besoin d’une reconnaissance quotidienne de leurs compétences et qualités. D’autres apprécient que leur travail soit reconnu devant toute l’équipe ou au contraire, ont besoin d’une communication plus confidentielle. D’autres encore sont motivés par les challenges, les primes, la formation, etc.

Savoir souder l’équipe

Les projets ne verront le jour positivement que si l’équipe est soudée. Chacun fait son travail tout en apportant son soutien à ses collègues lorsque cela est nécessaire. Car c’est bien connu :

“Seul, on va plus vite, ensemble, on va plus loin”.

Le rôle du manager est ainsi de développer la cohésion d’équipe. Pour cela, il installe un climat de confiance afin de fluidifier la communication, favoriser la coopération ainsi que l‘intelligence collective.

Savoir rester un manager authentique

Restez vous-même : soyez vrai et gardez votre personnalité. En respectant les valeurs et pratiques de l’entreprise, le manager tisse des liens avec les membres de son équipe. Son management doit donc favoriser les bonnes relations entre et avec ses collaborateurs afin d’implémenter un climat de confiance réciproque.

Ce n’est ni un surhomme ni un robot. C’est bel est bien une personne capable de reconnaître de ne pas tout savoir ainsi que ses erreurs si besoin. Il doit également savoir faire preuve d’indulgence, de tolérance et d’empathie envers ses collaborateurs.

Savoir inspirer en tant que manager

Le manager doit être moteur pour l’équipe. Grâce à son leadership, il montre l’exemple au travail et entraîne tous ses collaborateurs dans sa dynamique. Bienveillance, respect, autorité, écoute et conseils sont de mise dans son management au quotidien.

Savoir gérer les conflits

Le manager devra être à même de repérer tout signe de tension dans la vie de son équipe. Une fois repéré, il s’agit de décrypter et d’en analyser les causes. Puis, agir avant que la situation ne s’envenime et échappe totalement à son management.

Savoir accompagner le changement

Le changement – quel qu’il soit – est un processus qui nécessite un management adapté. En effet, les phases traversées par un individu lors de l’annonce d’une transformation sont immuables. Certaines peuvent être mal vécues. Le manager devra donc savoir accompagner et proposer la formation la plus adaptée. Selon la personnalité et le vécu du collaborateur, le contexte et le degré d’importance du changement.

Catégories