Les fondamentaux du management

Les fondamentaux du management

Si vous recherchez une formation pour renforcer vos compétences de manager, assurez-vous d’abord qu’elle vous permette de bien cerner les fondamentaux du management. Ces fondamentaux du management vous sont détaillés ci-dessous.

Tour d'horizon des fondamentaux du management

In fine, la formation du manager doit lui permettre de savoir concilier deux « forces » qui cohabitent au sein d’une entreprise.

  1. D’un côté, les impératifs d’efficacité et de résultats de la direction. Ce sont des enjeux dits “rationnels”.
  2. De l’autre, les aspirations des collaborateurs. Autrement dit, les besoins de sens et de bien-être.

Ces forces peuvent diverger. Le manager doit alors intervenir pour réconcilier les enjeux. Le management est la pierre angulaire de cette réconciliation.  

Pour y parvenir, la formation du manager en entreprise doit lui permettre d’appréhender 6 aspects fondamentaux de son rôle.

Orienter, piloter et organiser

  • Donner du sens aux différentes activités de son équipe en renforçant sa capacité à comprendre les enjeux stratégiques de l’entreprise et les spécificités de son environnement.
  • Faire le lien entre la direction et ses collaborateurs. Autrement dit, s’assurer que les valeurs de l’entreprise soient respectées et que la stratégie soit suivie. Ou encore vérifier que les messages soient efficacement transmis et faire remonter les informations obtenues sur le terrain.
  1. Le manager oeuvre à la formation d’objectifs. Ces objectifs sont cohérents avec la stratégie de l’entreprise.
  2. Puis, il les communique à son équipe. Collectivement pour les objectifs collectifs et individuellement pour les objectifs individuels.
  3. Il doit ensuite donner les moyens à ses collaborateurs de réaliser les objectifs attendus.
  4. Pour vérifier l’accomplissement des objectifs, il lui faudra suivre les résultats. C’est à dire relever régulièrement l’état d’avancement.
  5. Si besoin, le manager étudiera avec son équipe les actions correctrices à mettre en œuvre.

Un bon manager doit savoir prendre en charge l’organisation du travail, la répartition des tâches ainsi que la coordination des actions. Objectifs : recruter, intégrer, et orchestrer les talents. 

Il doit donc pouvoir :

  1. Définir et mettre en place une organisation du travail favorable à la  dynamique et à la motivation,
  2. S’assurer du bien-être des collaborateurs,
  3. Réduire les tensions, les conflits et le turnover,
  4. Proposer des actions, idées, projets, innovations, etc.,
  5. Répartir les tâches pour que les membres de l’équipe sachent quel est le rôle de chacun. Pour cela le management doit être en mesure de répondre aux questions suivantes :
  • Qui fait quoi ? 
  • Comment vont évoluer les missions de chacun des membres de l’équipe ? 
  • Comment s’organise la communication dans l’entreprise et au sein de l’équipe ? (Par quel moyen les collaborateurs échangent ? Qui fait remonter les informations au manager et sous quelle forme ?)

Déléguer, animer et diriger

Être manager implique souvent une charge assez lourde. Seul, il ne peut pas tout gérer. Savoir déléguer fait donc partie des compétences nécessaires.

De plus, le manager doit savoir déléguer des tâches aux personnes de son équipe qui en ont les capacités ou qui peuvent les acquérir rapidement avec une formation interne ou externe à l’entreprise.

En plus de lui libérer du temps, c’est l’un des leviers les plus efficaces du management pour impliquer davantage les membres de l’équipe.

Ils se sentent alors responsabilisés et de ce fait ont plus de confiance en leurs aptitudes.

Le management d’une équipe nécessite de mobiliser tous ses collaborateurs afin d’atteindre l’objectif commun. Il faut alors, selon les cas, mettre en place des actions de communication, de formation, de conduite du changement, des systèmes d’évaluation ainsi que des outils de motivation. Le manager devra également encourager l’intelligence collective, la coopération, ou le mentorat, par exemple.

Manager une équipe, c’est aussi la faire progresser. Il est donc dans l’intérêt du manager d’encourager la formation et le développement des compétences de son équipe. Le rôle du management est alors de piloter la formation continue de ses collaborateurs afin de permettre à chacun d’acquérir des compétences et d’évoluer dans leurs carrières. 

Mobiliser et faire progresser l’équipe c’est aussi « individualiser » son management pour permettre à chacun d’exprimer son potentiel (via du coaching personnalisé, des formations spécifiques ou bien en favorisant l’autonomie et la prise de décision individuelle, etc.)

Manager une équipe, c’est prendre des décisions qui vont l’engager sur le long terme. Ces décisions sont donc nécessaires à la réalisation des objectifs. Ces choix sont parfois difficiles. Mais, ils font avancer une organisation ou un projet. Ils permettent donc de garder à l’esprit l’objectif fixé.

Enfin, pour manager efficacement, les décisions prises doivent être acceptées par les collaborateurs. Elles ne doivent en aucun cas mettre en péril la cohésion d’équipe si précieuse dans la tenue des objectifs. De ce fait, la fonction managériale implique de faire preuve de leadership ainsi que d’une aisance relationnelle pour fédérer ses équipes.

Quelles sont les compétences nécessaires ?

En conclusion, retenez qu’être manager ne s’improvise pas.

Nous sommes en effet dans un contexte où les situations rencontrées sont de plus en plus volatiles, incertaines, complexes et ambiguës.

Dans cet environnement, le manager doit donc savoir faire preuve de connaissance de soi et de self leadership. L’objectif est alors de garder une ligne cohérente comprise par tous.

En outre, pour animer une équipe et motiver ses collaborateurs, les qualités personnelles ainsi que le style de management ont tous deux leurs importances.

Ainsi, afin de mener à bien leurs missions, les managers doivent disposer d’un panel de compétences larges. Ces compétences peuvent donc être regroupés selon les 3 catégories suivantes :

Compétences relationnelles

Afin de créer l’engagement des collaborateurs de l’équipe et la confiance avec les acteurs extérieurs.

Compétences organisationnelles

Afin de mettre les bonnes ressources au bon endroit.

Compétences techniques

Afin de maîtriser la prise de décision en cas de risques et de problèmes.

Ainsi, le manager doit veiller à bien équilibrer l’usage de ces 3 types de compétences. En effet, si tel n’est pas le cas, il risque de voir son management désorganisé, déshumanisé ou déligitimisé comme le montre la figure ci-dessous.

L'équilibre des compétences du manager

Se former en ligne

Nos Cours à la une

CHF49
27 janvier 2021

Crise : faire face grâce au leadership

Raison d’être de la formation Depuis ce début d’année 2020 si marquant, le mot crise se retrouve partout. …

CHF40
16 décembre 2020

Brainstorming, comment faire ?

Ce cours a pour objectif de vous fournir les techniques pour animer vos brainstorming. Vous découvrez à travers …

CHF69
18 novembre 2020

Choisir ma position face à mes interlocuteurs

Positionnement : comment rester soi-même ? Ce cours a pour objectif de vous aider à améliorer votre positionnement …

CHF99
1 novembre 2020

Le meilleur chef

En tant que manager c’est surement LA phrase que l’on veut tous entendre au moins une fois. Trouvez ce …

Garder une longueur d'avance

S'inscrire à la Newsletter

Formations à venir, tendances managériales et astuces pratiques.

Inscrivez-vous à la newsletter Ad Valab pour recevoir nos nouvelles formations et du contenu informatif concret.